Par quel moyen de transport explorer les sites cachés du Kenya ?

Par quel moyen de transport explorer les sites cachés du Kenya ?

9 avril 2020 0 Par Franck

On ne se lasserajamais de visiter le Kenya, la fameuse terre des Maasaï. Peu importe le nombre de fois qu’on part à la découverte de ce pays, on reste impressionné à chaque fois. Du nord au sud, le territoire promet tout un tas d’attractions touristiques. Et pour explorer chacune d’elles, il faut bien choisir son moyen de transport.

Louer un vélo pour partir à la conquête du territoire kényan

Le Kenya est un véritable terrain de jeu pour les sportifs. Entre ses innombrables sentiers de randonnée et ses vastes espaces sauvages, le pays saura assouvir leurs plus profonds désirs. Si l’on a l’âme d’un vrai aventurier, rien ne vaut une découverte à vélo du territoire. Au pays, ceci est l’un des moyens de transport les plus utilisés. Opter pour cette formule, c’est se donner la chance de découvrir toute une myriade de superbes paysages. Pour ses envies de découvertes authentiques, ses zones rurales sont absolument à arpenter. Cette petite échappée permet une belle rencontre avec la population des petits villages. Au Kenya, le cyclo-voyageur n’aura aucun mal à trouver un loueur de vélo ou de VTT. Pour plus de mobilité, il est vivement conseillé d’opter pour un vélo électrique. Cet engin lui évitera la transpiration avec un effort minime.

Se déplacer aisément au Kenya via la location de voiture avec chauffeur

Pour se déplacer d’un point A à un point B, la location de voitures est aussi une alternative envisageable. L’idéal serait de louer un véhicule avec un chauffeur. Bien que cela semble être un luxe au pays, il reste tout de même une très bonne solution lors de son Circuit kenyaoriginal. Notons que la majorité des agences de locations de voituresproposent des chauffeurs, moyennant quelques milliers de shillings par jour. Se faire accompagner par un chauffeur qui parle la langue du territoire présente plus d’un intérêt. De par sa connaissance des routes kényanes, il permettra au voyageur de découvrir des sites méconnus, loin des sentiers battus. De plus, il lui donnera l’opportunité de faciliter l’échange avec la population lors des brefs arrêts. En somme, bien que le recours à un chauffeur représente un coût supplémentaire, il vaut largement le coup.

Miser sur la rapidité d’un avion pour voyager au Kenya

Si l’on souhaite voir un maximum de sites pour un temps limité, alors là, il serait préférable de prendre l’avion. Le territoire se constitue de quelques transporteurs aériens d’importance différente. La majorité d’entre eux proposent des vols à l’intérieur du pays. Ils desservent les villes côtières et les parcs nationaux les plus réputés. Quelle que soit la compagnie que l’on choisit pour son circuit Kenya authentique, il serait préférable de réserver à l’avance. Aussi, au Kenya, on a la possibilité de louer un petit avion. Cette formule permet de gagner beaucoup de temps. Elle constitue le moyen le plus réaliste pour se rendre dans certains endroits, notamment les plus enclavés. Notons que cette option s’avère un peu plus cher. Pour alléger ses dépenses, il convient alors de trouver des compagnons de voyage.